Le sirop de coquelicot

Mission

Ma mission
J’ADORE LA NATURE EN CETTE SAISON, ELLE EST GENEREUSE DE PLANTES ET FLEURS POUR SE CONCOCTER UNE PETITE PHARMACIE NATURELLE POUR L’ANNEE. J’AIME CETTE FLEUR DANS SA BELLE ROBE ROUGE ECLATANTE ET DELICATE, SI FRAGILE ET SI FORTE A LA FOIS, CAPABLE DE POUSSER DANS LES TERRAINS LES PLUS HOSTILES…
ELLE A TOUT D’UNE HYPERSENSIBLE

« Le coquelicot est extrêmement fragile. C’est une fleur libre que l’on ne peut dompter. Jamais dans un bouquet ne la verrez liée. Si vous la cueillez, entre vos mains elle s’étiole. Laissez-la dans son champ jouer avec le vent… »

—•—
Texte ©Laure Chevalier Sommervogel
Page L’Art en tout

Coquelicot

De multiples vertus médicinales

Ne la cueillez pas pour en faire des bouquets, elle va se mourir presqu’instantanément. En revanche, si vous la cueillez délicatement, avec parcimonie, vous pourrez bénéficier de ses propriétés médicinales. Cette fleur a de multiples vertus.

Sédative et pectorale

Le coquelicot est une plante de la famille des pavots, c’est une opiacée, mais c’est l’une des seules, avec sa cousine cultivée l’escholtzia (jaune/orangé), à ne pas créer d’accoutumance. Ses pétales sont donc un hypnotique, doux, c’est une plante sédative douce, qui peut être utilisée dans les troubles légers du sommeil, ou le sommeil agité, y compris chez les enfants dès 12 mois (une cuiller à café, jusqu’à une cuiller à soupe deux à trois par jour pour un adulte). Il aide à calmer le stress, l’anxiété, la nervosité, l’agitation.

Elle soulage la toux, notamment la toux sèche, les toux bronchiques, les affections des bronches et les enrouements. Elle aide à clarifier la voix.

Le coquelicot est à la fois antispasmodique, analgésique, astringent, anti-inflammatoire.

Attention cependant, il ne faut pas cumuler l’usage du sirop de coquelicot avec celui de sirops contre la toux ou la prise d’anxiolytiques ou anti-dépresseurs, il peut y avoir des interactions médicamenteuses.

A consommer sous toutes ses formes !

On peut consommer ses pétales, en salades, crus, ou les cristalliser dans le sucre, ou encore en tisane… mais, pour la conserver et utiliser ses bienfaits tout l’hiver, rien de tel que de faire un sirop… qui en plus d’être d’une magnifique couleur rouge, est doux, délicieux et gourmand (les enfants adorent).

Les ingrédients du sirop de coquelicot

Pour 2L de sirop :

  • 15 fleurs de coquelicot (à ramasser loin des
    routes et des pesticides dans les champs de céréales)
  • 1L d’eau
  • 1 kg de sucre roux
  • 1/4 de citron

La recette du sirop de coquelicot

  • Faire bouillir 1L d’eau
  • Verser l’eau sur les pétales de coquelicot préalablement rincé
  • Laisser infuser 3 à 4h
  • Filtrer
  • Mettre l’infusion dans une casserole avec 1kg de sucre
  • Porter à ébullition et ajouter le jus du citron
  • (pour éviter que le sirop ne s’oxyde)
  • Laisser bouillir une quinzaine de minutes
  • Mettre immédiatement en bouteilles
  • Retourner les bouteilles avec le sirop bouillant pour « stériliser » la bouteille et s’assurer de sa bonne conservation.
  • Conserver au frais et à l’abri de la lumière

Vous pouvez aussi préparer ce sirop à tout moment de l’année, en vous procurant des pétales de coquelicot en herboristerie, telle que l’herboristerie moderne.
Bonne dégustation !

Découvrez monprogrammenaturo®

Des accompagnements et des programmes de formation 100% en ligne dédiés à la naturopathie

Témoignages

Leurs retours d’expérience

Bons cadeaux Stéphanie Raoul

Envie de faire plaisir à votre entourage ?

Offrez un bon cadeau pour un soin, une initiation ou un massage !
Un moment de bien-être rien qu’à soi…
Bons cadeaux Stéphanie Raoul

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.